8 septembre 2017

C'est la rentrée, t'as ton carnet ?

Ca y est c'est la rentrée, il est temps de cesser toute activité oisive afin de reprendre en main ce blog perdu dans le fin fond de ma procrastination !


Rentrée du blog aujourd'hui, mais si tu me suis par ici ou par là, tu as du voir que la rentrée des ateliers a été faite samedi dernier aux Galeries Lafayette de Béziers. J'y ai tout d'abord animé un atelier "Carnets brodés" puis un atelier "Carnets tamponnés" ce mercredi.
Et comme certaines m'ont posées quelques questions sur les carnets brodés ; je me suis dis que pour la reprise, un petit DIY simple mais efficace c'était plutôt une idée qu'elle est bonne.

Quand tout à coup ... j'ai eu envie de mélanger un peu tout ça, broderie + tampons = ça nous donne un genre de mixed-media du coup, non ? [en même temps, on s'en fout]


Pour ce DIY, il te faut :


✄ Un carnet / bloc-notes / cahier / ...
✄ Des tampons
✄ Des encreurs
✄ Un perce-papier (ou une grosse aiguille)
✄ Une aiguille
✄ Du fil à broder

Etape 1 :

On défini au préalable l'emplacement des tampons et de la broderie et on se lance : on tamponne notre couverture !


J'ai utilisé ces deux tampons que j'aime beaucoup trop associer et un encreur doré pour la cage dont le rendu est juste canon [bon après on a les mains un poil doré, mais en même temps ... on s'en fout] !



Etape 2 :

Pour mes broderies sur carnet, j'avais préparé des modèles pré-percé pour l'atelier.
Je m'explique, j'ai imprimé mes motifs sur des fiches bristol et à l'aide d'un perce-papier j'ai perforé les illustrations.


Ainsi, il suffit de positionner le motif sur son carnet et de marquer les points à l'aide d'un crayon.


Etape 3 :

On passe maintenant à la perforation en perçant délicatement chaque trou à l'aide d'un perce-papier ou d'une aiguille.


Etape 4 :

C'est parti pour la broderie !


J'ai réalisé toutes mes broderies au point arrière et ça fait très bien le job : on commence sa broderie par un point avant, puis on enchaîne tous les autres en points arrière (et on n'oublie pas de faire un noeud en début et fin de broderie).


Le plus compliqué finalement est de ne pas se perdre dans tous ces trous lorsque l'on brode ; le mieux est de garder sous les yeux l'illustration pour bien suivre.


Etape 5 :

Pour finir, j'ai voulu broder une partie de l'oiseau pour mixer encore un peu plus l'ensemble.
J'ai commencé par percer les zones que je souhaitais broder et je suis partie un peu en freestyle ...
ie : quelques trous un peu trop rapprochés pour que ça se passe sans douleur, mais j'ai fini par m'en sortir [mais tu t'en fous, non].


That's all, folks !


A toi de jouer maintenant ! Fais toi plaisir en customisant tes nouveaux carnets, c'est simple et le rendu est top.
Personnellement : je suis fin prête ! [c'est pas comme-ci je n'avais pas un petit stock de jolis carnets dans mes placards ... non, non, non] ^o^



Et pour les montpellierain(e)s, vous pourrez venir broder avec moi vos carnets

 mercredi prochain au Polygone, de 14h à 18h !

[Atelier gratuit sur inscription auprès du Polygone]

Article partenaire du Salon Créativa Montpellier


Rendez-vous sur Hellocoton !

20 juin 2017

Mai : le p'tit bilan

Toujours en retard, un peu plus ce mois-ci. Je crois que je n'avais pas trop envie de l'écrire celui-ci.

Alors mai, t'as été comment ?




Un mois émotionnellement compliqué.


Le mois a plutôt bien commencé avec ce premier weekend a rallonge en mode glande sur canapé et visionnage de films. Qui dit mieux pour se reposer ?
Une journée à balader dans notre chouette région et visiter ENFIN des lieux que je voulais voir depuis longtemps : la grotte des demoiselles, Saint Guilhem le Désert et le pont du diable.
La première sortie bateau avec les copains, s'amuser avec ses filleuls et se dire qu'on a une sacrée chance de vivre ici !


Let me introduce you Saucisse 🐶

Et puis l'administratif, la compta et tout ce bordel qui me mine sérieusement, génère un sacré stress et me fait me poser mille questions sur l'avenir. Mais au milieu de tout ça, rentrer de mes ateliers avec une banane d'enfer et un sourire jusqu'aux oreilles ! Et me répéter comme un mantra "Tiens bon, tiens bon, tiens bon".
D'autant plus qu'en mai j'ai pu proposer des ateliers aux Galeries Lafayette de Béziers et ça a encore été un énorme plaisir de rencontrer de nouvelles participantes (coucou Mme Bounty), de partager et d'échanger avec elles.
Alors "Tiens bon, tiens bon, tiens bon".
Puis, comme pour me montrer que j'étais sur le bon chemin et que ces difficultés à surmonter sont là pour nous "tester" : une proposition que je n'osais même pas imaginer est arrivée, sans prévenir. Un rêve qui se réalisera d'ici quelques mois ! Alors, encore une fois "Tiens bon, tiens bon, tiens bon, tu vois que ça en vaut la peine" et des larmes de joie.

J'ai enfin lu "L'alchimiste" de Paulo Coelho (des années que je devais le lire) et j'ai l'impression qu'il est arrivé à moi comme pour m'aider à tenir bon et à me rappeler ma "légende personnelle".

Avec la Team blog Mtp on a eu la chance de pouvoir organiser un de nos apéros au Parc & Suits Arena de Montpellier et d'en visiter tous les recoins, c'était génial et assez fou. On a même pu balader sur les coursives de sécurité à 19m au-dessus du plancher des vaches (pensées pour My Urban Sweetnesses qui ne faisait pas la fière) !

Et clôturer le mois avec la perte de ma grand-mère. 104 ans tout de même mais, même si on s'y prépare depuis des années, c'est toujours aussi difficile et elle va cruellement me manquer. Sacrée vie que la sienne et sacré caractère aussi ; sache qu'à 103 ans elle faisait encore de la balançoire : toujours garder son âme d'enfant ! 💕


Pour finir, la chanson qui m'a accompagnée en mai, c'est celle-ci :




Et toi, ton mois de mai ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 juin 2017

Street art sétois #3 - Le K-Live 2017

A Sète depuis 2008, a lieu le festival K-Live. 

Le K-Live c'est une semaine durant laquelle des artistes et notamment des street artistes de talent viennent décorer les murs de la ville (de là est né le MaCO - Musée à Ciel Ouvert).

C'est ainsi qu'en baladant dans la ville, tu peux découvrir à chaque coin de rue des oeuvres de M. Chat, TocToc, C215, Bault et tant d'autres. J'avais commencé à les recenser ici et .

Charlotte devant l'oeuvre de Julien Seth Malland "Monsieur TIELLE" - Rue Paul Valéry - K-Live 2014

Cette année je suis allée traquer les nouvelles oeuvres de ce K-Live 2017 avec ma pote Charlotte (#rimeriche). Si tu me suis sur Instagram tu l'as peut-être vu dans ma story - si tu me suis sur Facebook, j'avais publié une vidéo nawak de ce jour là ; on y a passé 3 heures et il me manque encore 4 oeuvres, je n'ai pas eu le temps d'y retourner depuis, (une de Levalet que j'ai déjà repérée, celle qui se trouve à la pointe courte et 2 oeuvres qui n'étaient pas encore terminées - mais que je vais quand même te les montrer, échafaudages compris).

Je te propose donc de te faire découvrir les réalisations de 2017 et je te conseille de venir dans notre belle île singulière pour découvrir le MaCO par toi-même, l'occasion d'une chouette balade (mais mets des baskets et une casquette #jesuistamère).

Du grand nawak sur l'oeuvre de Kashink - Rue de Belfort - K Live 2014

C'est parti !

On commence avec Levalet dont 8 collages sont disséminés dans la ville. C'est un peu la chasse au trésor pour tous les découvrir et c'est ça qui est sympa !









"In tielle we trust" avec Codex Urbanus qui a rendu un hommage aux artistes sétois : Biascamano, Di Rosa, Topolino et Combas.
Son oeuvre se trouve rue Villefranche.




Juste à côté, on découvre les origamis et les couleurs de Mademoiselle Maurice, chemin du Mas Rousson.




Rue Louis Blanc, le bâtiment Habitat Jeunes rhabillé de rouge et de coeurs par l'artiste Sunra.




Une de mes oeuvres préférées de cette 10ème édition est celle des Monkey Bird.
Elle est immense, fournie en détails et malheureusement mes photos ne lui rendent pas hommage : pas assez de recul et trop de véhicules garés devant (il faut aller la voir !), elle se trouve rue Danton.




Sur le quai de l'Orient, on lève les yeux pour admirer l'oeuvre de Satone.




Les oeuvres "inachevées" (depuis elles ont été terminées, je mettrai à jour l'article quand j'aurai eu le temps d'aller les photographier) et puis je me dis que c'est sympa aussi de voir cette partie là de la création.

Madame et ses collages (je suis fan de ce qu'elle fait depuis pas mal de temps), rue Villaret Joyeuse.



Erell, de la symétrie, de l'abstrait ; rue Louis Blanc.



Voilà pour cette édition 2017 du festival K-Live ! J'espère que ça t'as donné envie de venir les découvrir.

Pour savoir où se trouvent toutes les oeuvres encore visibles des 10 éditions du K-Live, elles sont recensées sur ce plan
Et pour avoir plus d'infos sur les artistes qui sont intervenus cette année c'est par là que ça se passe.


Rendez-vous sur Hellocoton !

31 mai 2017

Le tote devenu panier

Le sachiez-tu : c'est la semaine du développement durable ! 

Alors j'en ai profité pour faire un peu d'upcycling. Ca faisait longtemps et ça me manquait !

Comme je te le disais dans le dernier p'tit bilan, j'ai totalement réaménagé mon atelier et donc j'ai revu TOUS mes rangements en essayant d'optimiser un peu tout ça.
Et quand tu as la chance d'avoir une surjeteuse, le rangement des bobines de fil ... ça devient vite problématique.
Avant je les empilais sur une étagère et, of course, ça ne manquait pas de se casser la gueule très régulièrement. Le truc qui énerve bien quand tu es en train de coudre et que BIM : 1, 2, 3 bobines tombent sur ton encours pendant que tu bosses dessus ... rhaaaaaa ! 


J'ai donc eu l'idée de transformer l'un de mes trop nombreux tote bags #CollectionniteAigüe pour en faire un panier suffisamment grand pour contenir toutes mes bobines.


Du coup, je me suis dis qu'un petit DIY pourrait t'être utile aussi (ne me fais pas croire que je suis la seule à avoir une montagne de tote bags à ne plus savoir qu'en faire !).

Pour ce DIY, il te faut :


✄ Un tote bag
✄ Un tissus pour la doublure (ou pas)
✄ De la vlieseline/entoilage pour tissus léger (ou pas)
✄ Une machine à coudre (ou du fil, une aiguille et de la patience)
✄ Un fer à repasser
✄ Un découd-vite (ou encore ta patience légendaire et une paire de ciseaux de broderie)

Etape 1 :

On découd les anses du sac ainsi que l'ourlet.


Etape 2 :

Si on ajoute une doublure, c'est le moment de mesurer le sac et de couper le tissus de la doublure dans les mêmes dimensions.


De même, si on souhaite rigidifier un peu le panier, c'est le moment de découper la vlieseline aux mêmes dimensions que la doublure.
J'ai ajouté de l'entoilage car mon tote bag et mon tissus étaient assez fins et je voulais que mon panier ait de la tenue.

Etape 3 :

Une fois que l'on a fixé au fer à repasser son entoilage sur sa doublure, il est temps de passer à la couture.


Pour ma part, j'ai simplement découpé un grand rectangle dans mon tissus que j'ai replié en deux (après avoir fixé ma vlieseline), puis j'ai cousu les deux côtés.

Etape 4 :

Maintenant on passe au pliage pour former le panier.
Pour chaque côté, il faut aligner la couture avec le pli du fond du sac afin de former une pointe (si c'est pas clair, tu me le dis en commentaire #rimeriche).


Ensuite, on épingle puis on mesure 9cm à partir de la pointe et on trace une ligne (ce sera la ligne de couture).


Et on fait la même chose sur la doublure du sac.


Etape 5 :

On coud le sac et la doublure en suivant les tracés que l'on vient de faire puis on coupe les pointes.


Etape 6 :

On peut maintenant assembler les deux pièces en enfilant le tote bag dans la doublure (envers contre envers).


On positionne bien tous les angles du panier les uns avec les autres, puis on place le haut de la doublure à l'intérieur de l'ourlet du sac que l'on a décousu au début.


Il ne reste plus qu'à coudre tout le long de l'ourlet et c'est fini.


That's all, folks !


Je suis bien contente de ce panier surcyclé qui apporte une touche freshy-fresh dans mon atelier, qui contient TOUTES mes bobines de surjeteuse et qui peut en plus en accueillir d'autres.

Et le plus bonus : il est totalement réversible grâce à sa jolie doublure !


Je pense que je vais m'en faire d'autres, notamment pour la cuisine, avec des vieux tote bags que je n'utilise plus. Je te montrerai ça sur Insta.

Ca t'as donné envie de transformer tes sacs en panier ? Tu me montres si tu te lances !

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 mai 2017

Avril : le p'tit bilan

Le voici, le voilà, le p'tit bilan d'avril, un peu en retard, mais on s'en fout non ?

Alors avril, t'as été comment ?


Le mois du stress ... un peu ... beaucoup ... mais surtout des amis.


Profiter des déplacements express pour le boulot pour voir les copains éloignés ; manger des saucisses et faire péter 2-3 cocktails (d'ailleurs si tu es de passage sur Paris et que tu veux te régaler le gosier, je te conseille le Mabel dans le 2ème #jenbaveencore et le Andy Whaloo dans le 3ème #maisprévienstonbanquier).


Essayer d'être présente pour ceux qu'on aime ; courir aux urgences (et faire 3 hôpitaux avant d'être pris en charge ... bon c'est pas le lieu pour parler du système de santé qui se casse la gueule ... mais ... SERIEUSEMENT !!!) ; ranger des vies dans des cartons et exhumer des souvenirs.

Voir grandir les enfants des amis, faire de la balançoire, jouer au foot, faire le plein de Malakoff pour Mmôssieur et se prendre une remarque bien sentie par Agathe, 5 ans ... (prends note de mon conseil avisé : si tu te tapes un retour d'acné, que tu es en présence d'enfants, ne porte JAMAIS un t-shirt  à imprimé boutons ... voilà, voilà, ... j'ai la varicelle ... Merci Agathe ! 😅).

Reprendre le sport ... après presque 2 mois sans ... peut-on parler d'un effet yoyo de la motivation sportive ? Mouaaarf !

Voter et flipper !

Semer quelques graines sur le balcon et observer leur évolution ; les premiers radis de 2017 ne devraient pas tarder à être consommés ! 

Retrouver mes adorables participantes au Polygone Montpellier pour de nouvelles sessions d'ateliers, ce que j'aime ces après-midi (d'ailleurs on s'y retrouve mercredi prochain, je te donnerai plus d'infos sur Facebook) !

Passer quasiment 3 semaines à réaménager mon atelier à cause de mon compas dans l'oeil ... ahem ... (je te montrerai ça bientôt).

Pas si mal avril, pas si mal.


Et comme d'hab', la chanson qui m'a accompagnée ce mois-ci :





Et toi, avril ; un mois top, flop, "nini" ? 



Rendez-vous sur Hellocoton !

21 avril 2017

Les 5 ans ! Concours WMHM x Toga

3ème concours pour les 5 ans du blog et c'est Toga qui te gâte !


Aujourd'hui je te propose pour ce chouette concours un petit DIY pour réaliser un joli carnet avec des chutes de tissus adhésif.


Comme beaucoup, je me trimballe toujours avec un petit carnet dans mon sac et je viens de terminer celui que je me traînais depuis quelques temps. Alors ni une, ni deux, j'ai voulu m'en faire un bien joli avec ce merveilleux tissus jungle de chez Toga dont il me restait une petite chute.

Pour ce DIY, il te faut :


✄ Un morceau de tissus adhésif
✄ Un morceau de papier coloré un peu rigide/cartonné
✄ Du papier
✄ Un cutter/exacto, une règle et une planche de découpe
✄ Un tube de colle et de la colle liquide
✄ Une perforatrice, 2 oeillets et une pince à oeillets
✄ Un morceau d'élastique

Etape 1 :


On commence par tout découper à la bonne taille : le morceau de tissus adhésif, le papier coloré cartonné et le papier.

Pour les 5 ans du blog, avec mon adorable partenaire Toga, nous t'avons concocté un petit kit de customisation !


Dans ce kit tu trouveras :

  • Une feuille de flex à paillettes argentées (Gniiiiiiiii ! Passion flex à paillettes !)
  • Une feuille de tissus adhésif fleuri (le rendu est canon, je l'avais utilisé pour customiser un pantalon pour le Projet DIY)
  • Un paquet de clous thermocollants
  • Le livre "Tout créer avec les tissus adhésifs" de Margault Chavaroche


Ce bouquin est une mine d'idées de customisation ! Il y a même des créations pour utiliser les chutes restantes (je trouve ça génial : je cumule les chutes souvent sans trop savoir ce que je vais en faire, avec ce bouquin je vais pouvoir commencer à épurer un peu le stock !).



Si tu veux customiser à gogo, voici comment procéder pour tenter de gagner ce lot.

Pour participer il faut :

          💬 Me laisser un commentaire sur cet article
          👍🏽 Liker la page Facebook du blog (si ce n'est pas déjà le cas) et celle de Toga
          🌎 Partager l'article sur ton compte Facebook en mode public
          ⏰ Participer avant le 30 avril 23H59 
          🏠 Habiter en France métropolitaine
          🤞🏽 Croiser les doigts
          

Je tirerai au sort la gagnante le 02 mai !

🥁 ROULEMENTS DE TAMBOUR 🥁

C'est Cécile Lelaurin qui remporte le kit DIY Toga. BRAVOOOO ! 



Rendez-vous sur Hellocoton !