16 mai 2017

Avril : le p'tit bilan

Le voici, le voilà, le p'tit bilan d'avril, un peu en retard, mais on s'en fout non ?

Alors avril, t'as été comment ?


Le mois du stress ... un peu ... beaucoup ... mais surtout des amis.


Profiter des déplacements express pour le boulot pour voir les copains éloignés ; manger des saucisses et faire péter 2-3 cocktails (d'ailleurs si tu es de passage sur Paris et que tu veux te régaler le gosier, je te conseille le Mabel dans le 2ème #jenbaveencore et le Andy Whaloo dans le 3ème #maisprévienstonbanquier).


Essayer d'être présente pour ceux qu'on aime ; courir aux urgences (et faire 3 hôpitaux avant d'être pris en charge ... bon c'est pas le lieu pour parler du système de santé qui se casse la gueule ... mais ... SERIEUSEMENT !!!) ; ranger des vies dans des cartons et exhumer des souvenirs.

Voir grandir les enfants des amis, faire de la balançoire, jouer au foot, faire le plein de Malakoff pour Mmôssieur et se prendre une remarque bien sentie par Agathe, 5 ans ... (prends note de mon conseil avisé : si tu te tapes un retour d'acné, que tu es en présence d'enfants, ne porte JAMAIS un t-shirt  à imprimé boutons ... voilà, voilà, ... j'ai la varicelle ... Merci Agathe ! 😅).

Reprendre le sport ... après presque 2 mois sans ... peut-on parler d'un effet yoyo de la motivation sportive ? Mouaaarf !

Voter et flipper !

Semer quelques graines sur le balcon et observer leur évolution ; les premiers radis de 2017 ne devraient pas tarder à être consommés ! 

Retrouver mes adorables participantes au Polygone Montpellier pour de nouvelles sessions d'ateliers, ce que j'aime ces après-midi (d'ailleurs on s'y retrouve mercredi prochain, je te donnerai plus d'infos sur Facebook) !

Passer quasiment 3 semaines à réaménager mon atelier à cause de mon compas dans l'oeil ... ahem ... (je te montrerai ça bientôt).

Pas si mal avril, pas si mal.


Et comme d'hab', la chanson qui m'a accompagnée ce mois-ci :





Et toi, avril ; un mois top, flop, "nini" ? 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire